Reconnaître les maladies des poissons.

Même dans les meilleures conditions d'élevage, il est possible que des maladies de poissons se déclarent. Il convient de reconnaître ces maladies, de les classifier et de les traiter correctement. Pour cela, quelques connaissances fondamentales sur les maladies des poissons les plus communes sont requises.
Afin de pouvoir évaluer l'état de santé despoissons avec sûreté, il convient d'observer, tous les jours, au moment de les nourrir, leurs éventuels symptômes et comportements inhabituels. Même si un seul poisson se démarque de quelque façon que ce soit, une vigilanceextrême est de mise.
On  distingue généralement les affections externes et internes, suivant leur nature.
Les affections externes se déclarent essentiellement au niveau des nageoires, de la peau et des branchies. En général, elles peuvent être détectées et par conséquent traitées à temps. Les affections internes ne sont pas aussi faciles à déceler. Une observation rigoureuse permet toutefois de les reconnaître, car pratiquement toutes les maladies se manifestent
par  un  comportement  anormal  tel  que  le manque d'appétit, une façon de nager visiblement anormale, une apathie et une modification des couleurs.
L'aquariophile peut ainsi rapidement remarquer qu'il y a quelque chose d'anormal, même
en cas d'affection interne.
Une observation rigoureuse et régulière permet de déceler de nombreuses maladies à un stade précoce alors que les poissons infectés ne  sont  pas  encore affaiblis et qu'il y a de fortes chances pour que les poissons sains n'aient pas encore été contaminés.
Le succès du traitement dépend de l'exactitude du diagnostic. Les traitements de l'eau SERA mis au point pour des maladies bien
précises évitent tout surdosage des poissons et du bassin.
Un  même  principe  s'applique  à  toutes  les affections : des actions et un traitement rapide augmentent considérablement les chances de guérison. Ceci est notamment le cas pour les maladies particulièrement contagieuses.
Les  chapitres  suivants  vous  fournissent, à l'aide de photos et de la description des symptômes, un support de diagnostic et les recommandations  de  traitement  correspondantes. Prenez le temps de lire attentivement chaque alinéa sur les causes possibles des maladies ainsi que les conseils utiles généraux à la fin du présent conseiller. A première vue, les symptômes de certaines maladies sont fortement similaires. Un diagnostic hâtif et par conséquent éventuellement erroné peut être à l'origine d'un traitement incorrect aux conséquences graves.  En  cas de doute, veuillez consulter un vétérinaire spécialisé.

Affections virales
Observation:
Gros kystes sphériques, durs et fixes de 0,5 à 1 mm sur la
peau et les nageoires (cellules de la muqueuse grossies par
le virus).
Diagnostic : Lymphocystose

Traitements:

Cyprinopur, homéocid curatif
Observation:
Des excroissances blafardes à roses, de forme ronde à ovale
et de 5 à 10 mm se forment sur la surface du corps. Se manifeste le plus souvent chez les koïs au printemps.
Diagnostic: Variole de la carpe (+ infos)

Traitement:

Cyprinopur
Retrouvez ce produit en cliquant ici

 

Observation:
Apathie,  troubles  de  l'équilibre,  hémorragies
importantes ou sous forme de points, branchies
décolorées.
Stade  avancé  :  yeux  exorbités,  anus  saillant,
excréments muqueux, gonflement de l'abdomen
et  hérissement  des  écailles.  Cette  maladie  se
déclare essentiellement à des températures envi-
ronnant les 15°C.
Diagnostic: Rhabdovirus carpio, Virémie printanière (+ infos).

Traitements:

Cyprinopur, Bacto TABS, bactopur, homéocid curatif
Maladies bactériennes
Observation:
Nageoires  collées  au  corps,  lèvres  blanches,  bords
blancs sur les écailles et masses blanches dans la zone
de la tête et du dos ; fissuration de la peau ; perte
d'écailles ; se propage d'heure en heure.
Diagnostic: Columnaris

Traitements:

Cyprinopur, Bacto TABS, omnipur, homéocid curatif
Observation:
Les nageoires pourrissent avec des bords blancs,
au stade terminal elles sont entièrement détruites
jusqu'à la base de l'organe.
Diagnostic: Pourriture des nageoires

Traitements:

Cyprinopur, Bacto TABS, omnipur, homéocid curatif
Observation:
Branchies décolorées, zones laiteuses sur la peau,
au stade terminal les lames branchiales se décomposent.
Diagnostic: Pourriture bactérienne des branchies ( principalement infection secondaire suite à une attaque de parasites p. ex.)

Traitements:

Cyprinopur, Bacto TABS, omnipur, homéocid curatif
Observation:
Petites zones sanguinolentes sur la peau, les nageoires
et les branchies ou nodules ou cloques remplis de sang.
Foyer d'infection – souvent provoqué par des parasites
suceurs de sang et des vers de la peau.
Diagnostic: infection par des bactéries Aeromonas ou Pseudomonas

Traitements:

Cyprinopur, Bacto TABS, omnipur, homéocid curatif
Observation:
Yeux  exorbités,  anus  saillant,  excréments  muqueux,
gonflement de l'abdomen et hérissement des écailles
(tous les symptômes ne sont pas toujours prononcés).
Diagnostic: Hydropisie (provoquée par des bactéries).

Traitements:

Cyprinopur, Bacto TABS, omnipur, homéocid curatif
Observation:
Les cyprinidés se couvrent de taches rouges qui se transfor-
ment en trous profonds puis en abcès avec un bord blanc et, au stade terminal, en épanchement formant un abcès sur la surface du corps et aboutissant dans les cavités abdominales.
Diagnostic: Erythrodermatite.

Traitements:
Omnipur, ectopur, homéocid curatif

 Maladies dues à des champignons
Observation:
Masse blanche d'aspect cotonneux sur la peau, avec de longs filaments (souvent suite à une blessure antérieure).
Diagnostic: Mycose

Traitement:

Omnisan
Maladies dues à des flagellés
Observation:
Coloration grise ou laiteuse de la peau (rouge en cas d'at-
taque  aiguë)  ;  nageoires  effrangées  chez  les  poissons  à
nageoires longues ; les nageoires sont collées au corps.
Diagnostic: Ichthyobodo necator (+ d'infos)
Traitement:
Omnisan, ectopur, monocid
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Au stade précoce, les poissons se frottent contre les objets
du décor et nagent avec frénésie ; puis apparaissent des
points  blancs-jaunâtres  (<  0,3  mm)  sur  la  peau  et  les
nageoires ; les branchies sont souvent attaquées ; le poisson
semble saupoudré de farine, notamment à contre-jour ; film
velouté.
Diagnostic: Piscinoodinium, maladie du velours
Traitement:
Ectopur, monocid
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Maladies dues à des ciliés
Observation:
Points blanchâtres (0,4 – 1,5 mm) nettement visibles sur la peau et les nageoires, nageoires collées au corps et se frottent contre les objets du décor.
Diagnostic: Ichthyophthirius multifiis (maladie des points blancs)
Traitement:
Omnisan, ectopur, monocid
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Masses cotonneuses après des blessures de la muqueuse ;
une loupe à fort grossissement permet d'apercevoir de nom-
breux protozoaires oblongs sur un pédoncule court (pas de longs filaments comme pour les mycoses).
Diagnostic: Apiosoma ou Episthylis
Traitement:
Omnisan, ectopur, monocid
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Parties de la muqueuse nettement délimitées, blanchâtres,
gonflées (telles des mèches) ; petites zones décolorées de la
peau ; manque d'appétit et inertie. Les poissons se frottent
et font tressaillir leurs nageoires de temps à autre.
Diagnostic: Trichodina, Tetrahymena, Chilodonella (+ d'infos)
Traitement:
Omnisan, ectopur, Alparex, monocid
Retrouvez ce produit en cliquant ici
 Maladies dues à des vers
Observation:
Les poissons se frottent et deviennent apathiques. Opacités
de la peau et petits vers qui se déplacent sur la peau (visibles
à l'œil nu ou sinon avec une loupe ; généralement de moins
d'1 mm).
Diagnostic: Vers de la peau/Gyrodactylidea, Vers de branchies/Dactylogyridea
Traitement:
Omnipur, ectopur, tremazol, Argulol
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Inflammations rougeâtres circulaires de 3 à 8 mm sur la peau
des poissons ; vers de 5 cm de long au max. (en général considérablement plus petits) avec des ventouses aux deux extrémités du corps ainsi qu'une annélation considérable ; présents
sur les plantes aquatiques ou sur les poissons eux-mêmes.
Diagnostic:Sangsues (+d'infos)
/Piscicola sp.
Traitement:
Omnipur, ectopur, tremazol, Argulol, cyprinopur
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Maladies dues à des crustacés
Observation:
Les poissons sautent et nagent avec frénésie ; crustacés en
grande partie transparents de 4 à 14 mm, aplatis (similaires à
des poux), avec deux yeux noirs visibles sur la peau des poissons ; points de succion rouges sur la peau des poissons.
Diagnostic: Pou des carpes/Argulus

Traitement:
Ectopur, Argulol, cyprinopur
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Des bâtonnets blancs avec de petits sacs à l'extrémité s'accrochent profondément à la peau ; anémie et amaigrissement
des poissons.
Diagnostic: Ver ancre /Lernaea
Traitement:
ectopur, cyprinopur
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Crustacés blancs à gris-bleu, d'une taille de 0,5 à 3 mm sur
les lames de branchies.
Diagnostic: Crustacées des branchies/ Ergasilus
Traitement:
ectopur, cyprinopur
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Observation:
Arthropodes clairement segmentés, ovales, opaques, jaunâtres à brunâtres (1 à 5 cm) s'accrochant aux poissons ; lésions
rougeâtres à l'endroit de la piqûre.
Diagnostic: Copépodes parasites
Traitement:
ectopur, cyprinopur
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Infections mixtes
Observation:
Fortes sécrétions muqueuses avec souvent, par endroits,
une mycose ; de nombreux autres symptômes possibles.
Diagnostic: Infection mixte (un diagnostic différencié ne peut généralement être fourni que par un spécialiste)
Traitement:
ectopur, omnipur
Retrouvez ce produit en cliquant ici
Carences et malnutrition
Observation:
Déformations des opercules, nageoires et de la colonne ver-
tébrale chez les poissons d'élevage.
Cause : Carences en minéraux et en vitamines en raison d'une eau trop douce et d'une alimentation inadaptée, pauvre en vitamines.
Observation:
Manque de dynamisme, poissons trop maigres ou trop gros, mauvais développement.
Cause: une nourriture de mauvaise qualité peut engendrer notamment une adipose du foie

 Erreurs d'élevage et intoxications
Observation:
Couleurs fades, éventuels troubles visibles du comportement.
Cause : Malaise, provoqué par une eau polluée ou inadaptée ou en raison de conditions de maintenance inadaptées à l'espèce
Observation:
Lésions de la muqueuse, lésions cutanées.
Cause : Blessures, p. ex. lorsque les poissons sont attrapés
avec une épuisette trop grossière, ou provoquées lors du
transport ou lors d'une fuite empressée (collision avec des
objets coupants) ou lors d'un combat pour la dominance.
Traitement:
bio nitrivec, sera koi protect
Retrouvez ce produit en cliquant ici

 

                                                                                                     Photos de SERAPONDsera

Produit ajouté à la liste de favoris.